Métier : Chef-propriétaire de restaurant (au féminin)

Qui es-tu? Mitche, 29 ans

Quel est ton métier? Je suis Chef propriétaire / secrétaire du CA de l’association des gens d’affaires de Fleury Ouest

Depuis quand occupes-tu cet emploi? Ça fait 2 ans et demi que j’ai mon restaurant et je travaille en restauration depuis bientôt 13 ans. Je fais partie du CA de Fleury Ouest depuis presque 2 ans, c’est sur cette rue que se situe mon resto.

En langage vulgarisé, tu fais quoi? Je porte plusieurs chapeaux : je crée les menus, je cuisine 5 jours/semaine, je m’occupe des inventaires, des commandes et des factures, je fais les horaires, je gère les petits et gros problèmes et finalement, le moins facile, je gère les humains, que ce soit staff ou clients. En gros, je suis une genre de maman Germaine : je gère et je mène. 😉

Côté CA, je veille à ce que notre petit coin de rue soit agréable et convivial en organisant événements et activités pour les résidents du quartier. Je pense que si un tronçon de rue commerciale se tient ensemble, l’impact sur nos affaires est beaucoup plus important que si on reste chacun de son côté.

Qu’est-ce qui t’as amené où tu es dans ton cheminement de carrière? Je cuisine depuis que j’ai 6 ans environ, quand mon père a décidé que ma sœur et moi devions faire nos lunchs et nos dîners de la fin de semaine, et mon deuxième emploi était dans une cuisine (le premier étant femme de chambre à l’hôtel des parents de mon amie!). Je crois que c’était ça mon destin, tout simplement. J’ai beaucoup de talents, mais cuisiner, c’est mon don.

Par quelles études ou formation es-tu passé pour arriver où tu es? Je me suis inscrite à l’ITHQ en 2005 en cuisine d’établissement traditionnelle française, j’ai aussi fait une formation en 2008 en service de bar à la même école. Et j’ai bientôt 13 années d’expérience, ce qui vaut énormément dans ce métier!

A quoi ressemble ton environnement de travail? Je préfère d’abord mentionner que l’ambiance que j’ai créée à mon resto est spéciale. Normalement, dans une cuisine, il y a beaucoup d’ego, d’orgueil, de violence psychologique et de commentaires déplacés. Chez moi, je veux que les gens soient heureux, qu’ils soient libres dans leur créativité, et qu’ils me parlent et se parlent de tout, que ce soit un commentaire sur un plat, une idée pour un futur menu, une suggestion pour travailler mieux, etc. Je ne veux pas de cet esprit de compétition, de vantardise ou de négativité. Alors on est comme une petite famille et pour nous l’important c’est d’arriver à la fin de la soirée ensemble, comme si on faisait une belle croisière.

Trois qualités obligatoires pour faire ce métier? Pour être chef : passionné, cartésien, méga leadership. Pour être cuisinier : passionné, travaillant, un bon caractère.

Le plus gros turn-off de ton métier? Ce n’est pas tant qu’il y a un gros, mais plein de petits sans cesse, et c’est ça qui finit par être turn-off. Un jour c’est la machine Interac qui pète en plein rush. L’autre, c’est une chicane entre deux employés pour une petite niaiserie, l’autre c’est un client très désagréable qui draine toute notre énergie. L’autre, c’est la livraison qui arrive incomplète, l’autre c’est voir que quelqu’un ne ramasse pas le caca que son chien vient de faire dans notre plate-bande, l’autre c’est tel instrument qui brise…… ça ne finit jamais! Mais bon, voir réponse suivante pour les bons côtés!

Quels sont les petits bonheurs quotidiens liés à ton métier ? Voir les gens tripper quand ils mangent, voir leurs photos de leur soirée dans mon resto sur Instagram, recevoir des compliments, c’est toujours agréable. Mais dans ma cuisine à moi, je me sens à ma place, et c’est un bonheur en soi.

Si tu avais tous les diplômes du monde et aucune restriction, quel métier ferais-tu ? Je crois que je serais une journaliste de tourisme, comme ça je ferais le tour du monde, je verrais des places folles et je goûterais à toutes les cuisines du monde. Je ne voyage pas assez…

Un souvenir qui te rend fière de ton travail:  Avoir construit et reconstruit mon resto trois fois en deux ans. Toute l’histoire ICI.

Un conseil aux jeunes qui voudraient s’orienter vers ton métier:  Travaille, travaille, travaille, lâche pas, pis travaille encore (je me le dis à moi-même aussi en même temps!). Tu vas en couper des oignons, tu vas en faire des tâches moins l’fun, et ce pendant longtemps avant d’arriver à être un chef – et même en étant chef y’a des tâches moins l’fun, c’en est d’autres, et elles sont d’autant pas agréables. C’est pas juste d’être bon cuisinier, c’est d’avoir assez de caractère et d’expérience de vie pour être aussi plein d’assurance qu’un capitaine qui s’en va en mer avec ses moussaillons pour un bon boutte, pis y’a ben des tempêtes de prévues.

Pour ceux qui ont des rêves de fame: tu ne seras pas une star en sortant de l’école, tu ne seras pas un meilleur chef d’équipe parce que tu es passé à l’émission  »Les Chefs ». C’est une belle expérience, les concours de télé, mais genre les maths et/ou comprendre la psychologie humaine compte plus dans la balance au bout d’la ligne, si tu vois ce que je veux dire.

 EN RAFALE !

–         Univers féminin ou Masculin? Un savant mélange des deux svp 😉

–         Bureau ou route? c’est pas mon cas, mais si ce l’était la route!

–         Conciliation travail-vie privée? j’essaie le plus fort que je peux de décrocher, mais c’est pas facile. Avoir un chalet m’aiderait énormément!! 😉

–         Paperasse ou travail manuel? travail manuel hands down (pou doum tchiiii)

–         Travail solitaire ou en équipe? ça dépend c’est quoi mais je suis pas mal pro-équipe!

 

Mitche D.

Chef et propriétaire du resto Le Chien Rose

photo234 Rue Fleury Ouest, Montréal

http://www.lechienrose.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s