Profil d’emploi : Ostéopathe

Hey mes chanceux ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas publié sur ce blog. Ma vie est vraiment intense haha ! Je suis présentement en Islande. D’ailleurs pour ceux qui désirent me suivre, le lien est ici : unefilleunbackpack.wordpress.com.

Aujourd’hui je vous présente un métier ayant rapport au bien être corporel, soit ostéopathe. En effet, on va voir qui quand on a mal au dos, mal aux genous, mal au cou? Chiro, Ostéo, Masso, Kinésio? Difficile de choisir le bon professionnel quand on ne sait pas ce qu’il fait au quotidien. Merci à Antoine Bernier d’avoir eu envie de se prêter au test.

Qui es-tu ? Antoine, 29 ans
Quel est ton métier ? Ostéopathe
Depuis quand œuvres-tu dans ce domaine ? 5 ans
Tu fais quoi exactement ?  Je réduis les douleurs musculaires et osseuses par des techniques manipulatives, des étirements ou des frictions musculaires.
Qu’est-ce qui t’as amené où tu es dans ton cheminement de carrière?  J’étais en sciences humaines au cégep et je ne savais pas quoi faire de ma vie. Étant en sport-études baseball, je voyais des amis se blesser et je suis devenu curieux de trouver la source de leur blessure. En lisant un peu sur les cours que je pouvais faire (je n’avais pas chimie-physique), j’ai vu ostéopathie et je suis tombé en amour avec sa philosophie.
Quand tu étais petit, tu voulais faire quoi ? J’ai voulu devenir joueur professionnel de baseball, journaliste sportif, professeur d’Histoire ou de géographie…ce n’est qu’au cégep que je me suis développé une autre passion. (note de Sarah : comme quoi c’est pas nécessairement au secondaire que tu vas découvrir tes vraies passion, la vie te mène un peu partout !)
Par quelles études ou formation es-tu passé pour arriver où tu es ?  J’ai un DEC en sciences humaines, un baccalauréat en kinésiologie et un diplôme en ostéopathie. La kinésiologie traitait d’anatomie et de physiologie au début et plus tard, ce fut davantage de l’intervention en activité physique. J’ai beaucoup aimé les cours de méthodes et planification d’entraînement. En ostéopathie, ce fut un mélange d’anatomie, de biomécanique et de traitement d’une région du corps à l’autre. J’ai beaucoup aimé apprendre sur le système musculosquelettique.
À quoi ressemble ton environnement de travail?  Je travaille dans une clinique, à l’intérieur, avec table de traitement. Mon outil principal est mes propres mains!
Trois qualités obligatoires pour faire ce métier ? Empathique, méticuleux et ayant esprit d’analyse.
Le plus gros turn-off de ton métier? Les gens obèses inactifs sans aucune motivation qui veulent que tu les guérisses en une séance sans qu’ils fassent attention à leur santé…Bref, sans aucun fort pour eux-mêmes.
Quels sont les petits bonheurs quotidiens liés à ton métier? Tout simplement les gens que tu revois et te disent qu’ils ne souffrent plus, qu’ils ont pu reprendre leurs activités favorites, etc.
Si tu avais tous les diplômes du monde et aucune restriction, quel métier ferais-tu et pourquoi? Chroniqueur sportif. Quoi de plus amusant que de s’asseoir dans un sofa et de jaser de sport comme à l’Antichambre?
Un souvenir qui te rend fier de ton travail : Mon premier cas où j’ai été excellent : une dame qui me rencontre, douleur intolérable au dos et en deux séances, elle ne ressent plus rien. C’est magique de se sentir si utile et de savoir que tu peux faire du bien aux gens.
Un conseil aux jeunes qui voudraient s’orienter vers ton métier?  La compétition est féroce dans ce domaine. Si tu veux te diriger dans ce domaine, de grâce, ne te contente pas du simple cours que tu feras. Pour avoir du travail, tu dois avoir des clients. Pour que tu aies d’autres clients, tu dois être meilleur que les autres. Pour être meilleur que les autres, tu dois travailler fort, t’informer davantage, te mettre à jour, suivre des séminaires, etc.
Une chanson ou une phrase qui te représente ?
Cette partie de refrain tiré de la chanson When I’m Gone de 3 Doors Down :
I’ll never let you down
Even if I could
I’d give up everything
If only for your good

EN RAFALE :
Univers plutôt féminin ou Masculin? Un peu plus féminin…
Bureau ou route? Bureau, mais on peut travailler à deux endroits
Conciliation travail-vie privée ou workaholic? Conciliation travail-vie privée
– Paperasse ou travail manuel? Travail manuel
Travail solitaire ou en équipe? Surtout solitaire

Merci Antoine ! Pour sa page FB c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s