Profil d’emploi : paramédic

Bonjour à tous ! Je tiens à vous dire que j’ai survécu à ma fin de session avec peine, alors que celle d’été débute (eh lord, déjà). J’ai aussi décidé de faire un petit blitz de profils d’emploi pendant que j’avais un peu de temps à mettre sur mon blog. J’ai donc 4-5 articles qui s’en viennent dans les prochains jours et je suis bien contente d’avoir trouvé des métiers dont on a pas encore parlé ! Voici donc le premier d’une série. Plongeons ensemble dans le fabuleux monde des soins de première ligne !

Note de Sarah : Paramédic est le terme employé par les gens du milieu. L’appellation  » ambulancier  », que l’on utilise plus fréquemment ne plaît pas aux professionnels. La formation est intense, le métier difficile, et les nouveaux diplômés font beaucoup plus que du transport médical. Le terme est démodé en raison du champ d’action beaucoup plus large du métier de nos jours. Pour plus d’information sur le métier et la façon de s’y rendre, c’est juste ici

Allo, qui es-tu ?   Justin, 27 ans

Ton métier, c’est quoi ?  paramédic

Depuis quand occupes-tu cet emploi ? cela va faire 1 an au mois de juillet 2016

En gros, tu fais quoi ?   notre travail consiste à répondre aux appels logés au 911, par des personnes qui ont besoin d’assistance médicale. Les citoyens peuvent nous appeler pour des problèmes de santé connus ou qui se présentent pour la première fois. Nous sommes appelés pour des urgences vitales (arrêt cardiaque, agression, accident de la route) et des problèmes disons beaucoup moins urgents… (maux de ventre, fièvre, selles molles) tout y passe!

Qu’est-ce qui t’as amené à être paramédic ? J’ai débuté ma carrière sur le marché du travail dans les cuisines de plusieurs restaurants, pour finalement faire un retour aux études en 2012. J’ai choisi les soins préhospitaliers d’urgence au collège Ahuntsic. Les soins ambulanciers était un programme qui m’avais attiré en terminant le secondaire, mais j’ai choisi de ne pas poursuivre cette voie à ce moment-là. En rétrospective, après près d’un an sur la route, je me rend compte que c’était une bonne décision, je ne m’imagine pas faire ce métier à 19 ans.

Quand tu étais petit, tu voulais faire quoi ? Policier est définitivement la carrière à laquelle j’ai le plus rêvé quand j’étais jeune. Je voulais être la personne qu’on appelait quand on avait besoin d’aide, mais surtout je rêvais de courir après les méchants comme dans les films (j’avais 10 ans, ok…). Faute d’être policier,  on m’appelle pour avoir de l’aide.

Comment as-tu pris ta décision ? Seul. C’est déjà un rêve que j’avais depuis longtemps et presque 10 ans plus tard j’ai décidé de plonger. (note de Sarah : comme quoi il n’est jamais trop tard pour se lancer !!)

Par quelles études ou formation es-tu passé pour arriver où tu es ? À partir de 2011, tout les aspirants paramédics doivent compléter une formation collégiale ( DEC  ) de 3 ans. Moi, j’ai choisi de le faire à Ahuntsic.

À quoi ressemble ton environnement de travail ?  Nous travaillons partout ! Dans les domiciles, au bureau, au centre d’achat, au centre Bell pour un concert ou un match des Canadiens, en prison, sur les chantiers de construction, à l’aéroport, sur la 40 et n’importe ou ailleurs ! Bien sur,  une grosse partie du travail se fait dans l’ambulance.

Trois qualités obligatoires pour faire ce métier ?  Juste 3 ?  Ça en prend beaucoup plus que ça, laisse moi te dire. Disons, pour me restreindre:  patience, empathie, débrouillardise, autonomie et la capacité de demeurer calme dans des situations d’urgence.

Le plus gros turn-off de ton métier ? Nous venons en aide à tout le monde… Vraiment tout le monde et on se rend compte bien assez vite que chacun n’a pas  la même définition de l’hygiène personnelle ou de ce qui constitue un milieu de vie acceptable. 

Quels sont les petits bonheurs quotidiens liés à ton métier ? La route, l’extérieur, l’absence de routine, l’indépendance et à l’occasion faire une différence positive dans la vie de nos patients.

Si tu avais tous les diplômes du monde et aucune restriction financière, quel métier ferais-tu ? médecin,  je crois.

As-tu un souvenir qui te rend fier de ton travail  ?  Plusieurs exemples me viennent en tête : des parents rassurés, ou une dame âgée qui est soulagé des soins qu’on lui apporte. Mais un souvenir particulièrement mémorable pour moi est une jeune prostituée retrouvée par les policiers dans un banc de neige, par une froide nuit d’hiver. Elle ne se rappelait plus son adresse ou les événements de la soirée, ce qui nous laissait croire qu’elle avait possiblement été droguée. Juste avant notre arrivée à l’hôpital elle m’avait pris et embrasser la main, me remerciant et retenant mal plusieurs larmes. C’était un beau moment que je ne suis pas près d’oublier.

Un conseil aux jeunes qui voudraient s’orienter vers ton métier : ne vous lancez pas toute de suite dans l’ambulance. Allez voir autre chose, étudiez autre chose, vivez autre chose. Le métier de paramédic n’est pas facile et avoir un peu de vécu et d’expérience de vie (et de conduite !) va beaucoup vous aider dans votre formation et sur la route.

Questions rapides !

Choisis un ou l’autre des deux mots

  • Univers féminin ou Masculin ? masculin, mais de plus en plus 50/50
  • Bureau ou route, extérieur ? route et extérieur
  • Conciliation travail-vie privée ou workaholic ? conciliation, super important !
  • Paperasse ou travail manuel ? travail manuel avec un brin de paparasse
  • Travail solitaire ou en équipe ? travail d’équipe ; avec son partenaire, les infirmières et médecins, mais aussi avec nos confrères et consœurs des services d’urgences (policiers et pompiers)

.

Merci à Justin pour cette super entrevue 🙂 avez-vous des demandes spéciales de métier ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s